commune Montherme - Vallées et Plateau d'Ardenne

FICHE D’IDENTITÉ

capture-dcran-2015-10-06--13.53.57

Maire:
M. BERNARD Alain

capture-dcran-2015-10-06--14.16.45

Population:
2378 habitants

Densité:
74 hab/km²

Habitants:
Baraquins

capture-dcran-2015-10-06--14.16.55

Adresse:
Place de la République
08800 – MONTHERME

Code INSEE:
08302

Superficie:
32.33 km²

Forme  - Vallées et Plateau d'Ardenne - Communauté de communes

Monthermé

Histoire :

Monthermé a vécu de l’exploitation de la forêt, des ardoisières, de la clouterie et de la batellerie sur la Meuse.

De 1749 à 1846, une verrerie est en activité sur les terres de l’Abbaye de Laval Dieu. Puis, fin du XIXe siècle, l’industrie métallurgique s’établit au même endroit. Bien située à la confluence de la Meuse et de la Semoy, elle alimente en tôles et en fers puddlés les clouteries et les boulonneries des environs. À proximité, sur la rive gauche de la Semoy, une fonderie s’implante au lieu-dit « le Champ du Trou » qui fabrique les cuisinières « Monthermé » et un peu plus en amont, dans le hameau de Phades, c’est une usine de tôles laminées puis galvanisées.

De 1905 à 1914, Monthermé est  le siège de l’Union des Syndicats Ouvriers des Ardennes symbolisé encore aujourd’hui par la Maison du Peuple.

Lieux et monuments :

  • L’Abbaye de Laval-Dieu, fondée par les Chanoines de Prémontré au XIIème siècle, a connu de nombreuses modifications suite aux destructions causées par les passages ennemis dans cette région frontalière. Il reste aujourd’hui l’église abbatiale classée qui renferme de superbes boiseries.
  • L’Église Saint-Léger : l’église primitive datait du XIIème siècle, gravement endommagée en 1445 après avoir été incendiée, en même temps que le village, par les « écorcheurs ». Reconstruite et consacrée en 1452, elle fut en partie fortifiée. La plupart de ses murs intérieurs sont recouverts de fresques murales du XVIème siècle.
  • L’Église des Hauts-Buttés,  construite entre 1874-1876, est un sanctuaire dédié à Saint-Antoine de Padoue. Pèlerinages le 13 juin et le 2 août.
  • L’atelier Verre et Vitrail : Nicolas PEROCHE, verrier, possède un atelier où il pratique l’art du vitrail et du soufflage de verre.
  • Le marais des Hauts-Buttés : à 470 m d’altitude, le marais des Hauts-Buttés constitue une clairière de 30 hectares occupée par une lande tourbeuse humide. Les conditions écologiques particulières des lieux, sol acide, climat froid et humide, donnent un grand intérêt botanique et hydrique à ce site.
  • La stèle de la « Mission Citronelle » rappelle le combat des résistants du maquis des Hauts-Buttés et des Vieux Moulins de Thilay. Marguerite FONTAINE et sa famille, habitants de ce hameau, y assuraient un accueil et une protection au péril de leur vie.
  • La roche aux 7 villages : Point de vue au cœur de la forêt avec table d’orientation qui doit son nom à 7 anciens villages de la vallée de la Meuse : Monthermé, Laval-Dieu, Bogny, Château-Regnault, Braux, Levrézy et Deville.
  • La roche Roma : Point de vue sur Monthermé, le nouveau barrage et Deville.
  • Le Roc la Tour : Étonnant chaos de rochers évoquant, selon la légende, un château détruit par le Diable. Il offre un point de vue exceptionnel sur l’immensité des crêtes boisées des Ardennes.

La roche à 7 heures et la Longue Roche : Panorama sur la boucle de Monthermé, l’une des « Perles de la Vallée de la Meuse ».

Le ramassage des déchets :

Tri : Jeudi

Ordures ménagères : Mercredi

POUR JOINDRE
LA COMMUNE

Tél: 03 24 53 00 09
mairie.montherme@orange.fr

VISITEZ LE SITE DE
MONTHERME

VOIR LA CARTE
DES 31 COMMUNES

X